C’est à 13 ans que N. Lauretta monte pour la première fois sur scène.IMG_2091 Pour elle, ce moment représente la fin d’une longue attente. En effet, depuis sa plus tendre enfance, elle répondait sans hésitation, à quiconque lui posait la question qu’elle serait chanteuse. Dès ce moment déterminant, elle se consacra pleinement à sa passion pour la musique tout en poursuivant avec brio ses études, obtenant même un doctorat en droit.

A son actif, elle a deux albums et de nombreux succès dont le célèbre « Fîte » qui a fait le tour des radios et télévisions du monde entier dans les années 80 (CRTV au Cameroun, Radio France Internationale, Africa # 1, la Voix de l’Amérique, etc.) et qui continue d’animer bien des soirées. Cette chanson, qui signifie « le repos » était en quelque sorte prémonitoire puisque N. Lauretta y criait son envie de quitter cette terre pleine de souffrances pour aller vivre au ciel où se trouve le repos.

Bien qu’aimant la musique, elle ne s’est jamais plue dans le monde du show- business. En 1987, c’est la rupture. Elle a une plus grande conscience de ce que Jésus-Christ a fait pour elle et décide de l’accepter comme son sauveur personnel. Après une longue période de silence où elle s’est consacrée à sa vie personnelle et spirituelle et pendant laquelle elle a grandi et mûri, elle revient sur la scène musicale en 2006 avec l’album “Laisse-toi trouver par moi” pour la gloire de Dieu à qui elle consacre désormais ses talents. En 2009, elle sort le deuxième album, “A notre Dieu” en 2009 et le troisième “Ghampte Nsi” (Rendez gloire à Dieu) en décembre 2015.

N. Lauretta puise les thèmes de ses chansons dans la Parole de Dieu et dans ses expériences avec le Seigneur Jésus. Elle en écrit elle-même la musique et les paroles. Elle joue également du piano et un peu de guitare.